Institut de Gestion de l'Environnement et d'Aménagement du Territoire

THÈMES DE RECHERCHE

FILTRES
 
 
 
RÉSULTATS
11 thèmes - affichage par ordre alphabétique
1-11 out of 11  / 
1
S'appuyant sur une réflexion théorique relative aux concepts de soutenabilité du développement, les travaux dans ce champ portent à l’IGEAT en particulier sur le "verdissement" de la production et de la consommation, sur les rôles des consommateurs, les incitants, et les politiques en la matière.

Les recherches menées à l'IGEAT en la matière visent à objectiver les caractéristiques des territoires, à mettre en évidence leur organisation et à comprendre leur fonctionnement. Souvent, elles s'inscrivent aussi dans une perspective opérationnelle, d'orientation et d'aide à la décision d'acteurs publics ou privés, par exemple en matière de localisation des activités économiques, de restructuration des réseaux de distribution ou de transport, d'incidences de certaines activités sur le territoire.

Dans ce domaine de recherche aujourd'hui essentiel, l'IGEAT propose tout d'abord une approche sociopolitique fine de la contribution des ménages aux changements climatiques par leur consommation d'énergie. Des recherches sont par ailleurs consacrées à l'adaptation aux changements climatiques, tant en Europe que dans les Etats en voie de développement, en comparant les orientations politiques et les pratiques des acteurs.

De manière générale, les études sur les villes menées à l'IGEAT visent à mieux comprendre les logiques de production sociale des espaces urbains en Europe, selon une perspective doublement comparative, dans le temps et dans l'espace. Une attention soutenue est également portée aux inégalités socio-spatiales intra-urbaines.

Deux problématiques principales sont abordées dans ce cadre à l’IGEAT: l'évaluation de politiques environnementales ou autres sous l'angle de la durabilité, notamment par l'utilisation d'indicateurs pertinents ; la mesure des impacts socio-économiques et environnementaux de l'implantation de nouvelles activités et infrastructures (études d'incidences).

Les recherches de l'IGEAT dans ce domaine portent sur les modes de construction des politiques environnementales et territoriales, les dispositifs et outils que ces politiques mettent en œuvre et leurs effets. Elles examinent par ailleurs les incidences des politiques sectorielles sur l'environnement et le territoire.

Dans ce domaine transversal, les travaux de l'IGEAT visent à questionner les relations entre les dimensions sociale et environnementale du développement durable, plus particulièrement dans le cas des impacts sociaux des politiques environnementales et des inégalités socio-économiques face à l'énergie.

L'IGEAT dispose d'une grande expertise dans l'interprétation et la compréhension des structures spatio-temporelles de l'occupation du sol sous pression anthropique tant en Europe qu'en Afrique (croissance urbaine, migrations de populations réfugiées, tourisme balnéaire,...), à partir de données de télédétection (photographies aériennes et images satellitaires à haute et à très haute résolution).

THÈME
A l'IGEAT, plusieurs travaux ont été consacrés à l'identification des paysages, aux processus environnementaux et sociaux responsables de leur formation, aux représentations qui leur sont associées et à leurs modes de gestion. Une attention importante est en outre accordée à l'interprétation paysagère à des fins tant touristiques que pédagogiques.

THÈME
Dans le champ du tourisme, l'IGEAT mène, selon une perspective systémique et interdisciplinaire, des recherches sur les interactions entre tourisme, dynamiques territoriales et dynamiques sociétales. Les logiques de production des territoires touristiques, les processus de valorisation des ressources touristiques et des patrimoines et, de manière générale, le rôle des acteurs touristiques, constituent les thèmes principaux de recherche.

THÈME
L'IGEAT poursuit depuis longtemps des recherches dans le domaine des transports, qui s'inscrivent de manière générale dans une réflexion sur les impacts environnements et territoriaux de ce secteur important. Les principaux champs couverts sont : les politiques des transports urbains ; les libéralisations et dynamiques du transport aérien ; les dynamiques du transport ferroviaire et la concurrence air/rail ; les relations entre transports de marchandises, logistique et recompositions territoriales.