Institut de Gestion de l'Environnement et d'Aménagement du Territoire

Prospective et planification pour un développement durable : deux philosophies du temps hétérogènes et complémentaires

Dans cette communication, en nous basant sur les résultats de deux recherches financées par les autorités fédérales belges, nous présenterons dans un premier temps une partie des résultats de ces recherche, afin d‘expliciter les notions de planification et de prospective et le problème de leur articulation. Dans un second temps, nous explorerons de manière plus spéculative des concepts permettant de mieux saisir prospective et planification comme deux modes de pensée distincts, recourant à des figures du temps hétérogènes.

Le futur est inhérent à la définition du développement durable, notamment via l‘invocation aux générations futures. Mais de quoi parle-t-on quand on parle du futur ? Que faisons-nous quand nous pensons au futur dans le cadre du développement durable ? Quel est cet acte singulier de projection de la pensée dans une situation qui n‘existe pas encore mais est pourtant destinée à orienter l‘action politique présente vers un développement durable ? La question du temps est curieusement très peu abordée dans les études de prospective et de planification.

Réference

Wallenborn, Grégoire, Mutombo Emilie, ‘Prospective et planification pour un développement durable : deux philosophies du temps  hétérogènes et complémentaires’, AFSP 2009 - 10ème Congrès de l'Association française de science politique, 7-9 septembre 2009, Grenoble, France, 15p.

Projet concerné