Institut de Gestion de l'Environnement et d'Aménagement du Territoire

PROJETS

FILTRES
RÉSULTATS
6 projets - ordre décroissant par date de publication
1-6 out of 6  / 
1
Ce projet interuniversitaire et multidisciplinaire vise à renforcer la capacité d'enseignement et de recherche dans les domaines de l'analyse et la gestion du tourisme, de la gestion de l'environnement, de l'aménagement du territoire et de la sociologie des espaces naturel. Ce projet de coopération scientifique favorise également la mobilité des chercheurs et enseignants colombiens et belges. Ainsi, il donne la possibilité à plus d’une quinzaine des chercheurs et enseignants d’être intégrés dans des équipes de recherche de chacune des universités impliquées.

Créée le 7 mai 1998 par le Gouvernement wallon, la Conférence Permanente du Développement Territorial (CPDT, http://cpdt.wallonie.be/) est une plate-forme multidisciplinaire de recherches, de formation et d’échanges qui rassemble une cinquantaine de chercheurs issus de trois Académies universitaires (ULB-IGEAT ; UCL-CREAT ; ULg-Lepur). Les missions de la CPDT sont : 1. de constituer, par des recherches à long ou moyen terme et par des expertises à court terme, un outil d'aide à la décision pour le Gouvernement ; 2. d'organiser une Chaire interuniversitaire annuelle du développement territorial ; 3. d'assurer la formation continuée et la certification de cette formation à destination des conseillers en aménagement du territoire et en urbanisme auprès des communes ; 4. de procéder à divers modes de transmission et de vulgarisation des recherches et des résultats de recherche dans le domaine de l'aménagement du territoire, de l'urbanisme et du développement territorial.

Recherche qui vise à mieux connaître et appréhender les relations difficiles et complexes qui lient environnement et tourisme

Le projet Interreg « Schéma de Développement Territorial de la Grande Région » (SDT GR) vise à définir une vision plus intégrée en matière d’aménagement du territoire dans l’optique d’organiser un développement plus équilibré de cet espace transfrontalier. Il doit permettre d’aboutir à un Schéma de Développement Territorial partagé par l’ensemble des acteurs de la Grande Région afin de stimuler l’innovation au sein de la Grande Région à travers notamment l’identification des enjeux et des opportunités qui découlent des dynamiques de développement socio-économiques en cours et de la définition d’une stratégie intégrée polycentrique et transfrontalière qui doit accroître l’attractivité et la compétitivité de la Grande Région. L'équipe de l'IGEAT en collaboration avec celles du CREAT (UCL), du LEPUR (ULG), du LISER (Université du Luxembourg), du bureau d'étude Raukom et de la chaire d'attractivité de l'Université Aix-Marseille sont en charge d'établir un socle de de connaissances partagé et d'un langage commun. L'équipe de l'ULB a pris en charge les thématiques environnement et énergie.

Analyse de la problématique des acteurs territoriaux et des ressources territoriales dans des processus collectifs de valorisation touristique. Dans ce cadre, ce travail aborde notamment le rôle des productions agroalimentaires locales et de la gastronomie au sein des dynamiques et des innovations territoriales.

Dans la bouche des opérateurs touristiques comme sous la plume des experts scientifiques du tourisme, l'expression 'tourisme durable' s'est imposée comme un 'vocable-mythe' auquel il convient de se référer tant pour commercialiser un produit, promouvoir une destination, que pour planifier le développement touristique aux différentes échelles. Marquée du coin de la mode, l'expression s'apparente à bien des égards à une auberge espagnole, dans laquelle chacun amène ce dont il a besoin: les finalités du tourisme durable comme les moyens mis en œuvre pour les atteindre sont très variés. Face à un tel imbroglio et dans la continuité des Assises du Tourisme de 2005, un effort de clarification et de sensibilisation s'impose. Tel sera le double objectif de ce cycle de 2 conférences et de 8 séminaires thématiques.