Institut de Gestion de l'Environnement et d'Aménagement du Territoire

Household Energy Consumption and Rebound Effect (HECoRE)

L’objectif du projet HECoRE est d’examiner l’effet rebond associé à l’amélioration de l’efficacité des usages de l’énergie dans les ménages belges et d’analyser les instruments politiques à mettre en œuvre pour limiter, neutraliser, voire éviter l’effet rebond. Ce projet de recherche pluridisciplinaire est soutenu par la Politique Scientifique Fédérale de la Belgique, et mené par le CEDD, en partenariat avec une équipe d’économistes de l’Université d’Anvers et des spécialistes en statistiques de l’Institut de Conseil et d’Etudes en Développement Durable. Il s’agit d’approfondir plus particulièrement la consommation énergétique (combustible + électricité) et la mobilité (professionnelle et de loisir) des ménages. Dans cette perspective, nous développons le cadre théorique de l’effet rebond du point de vue micro-économique, en distinguant les effets rebond directs et indirects, tout en faisant le lien avec la réalité des ménages. Le CEDD est en effet chargé de mener une enquête qualitative sur les pratiques énergétiques des particuliers (entretiens approfondis + focus groups), et d’élaborer un modèle de compréhension sociologique de l’effet rebond. L’ampleur de l’effet rebond peut varier de façon importante en fonction des différentes technologies, des pratiques et des niveaux de revenus. Ceci est particulièrement vrai dans le cas des ménages qui commencent à bénéficier d’un service énergétique auquel ils devaient renoncer précédemment. Dès lors et dans la mesure du possible, le projet vise à analyser les activités, les données et les résultats par décile de revenus des ménages. Les autres déterminants de la consommation seront également passés en revue, comme la relation qui existe entre l’aménagement du territoire, les formes d’urbanisation, les types de logements et les besoins de mobilité.