Institut de Gestion de l'Environnement et d'Aménagement du Territoire

PROJETS

FILTRES
RÉSULTATS
71 projets - ordre décroissant par date de publication
61-70 out of 71  / 
Le Centre d'Etudes du Développement Durable a été chargé entre 2002 et 2007 par le Gouvernement wallon de réaliser les rapports annuels de référence sur l'état de l'environnement de la Région Wallonne.


La dépollution de grandes zones civiles contaminées par des mines antipersonnel et des armes à sous-munitions est une problématique difficile en raison de la grande diversité des zones dangereuses et de la contamination explosive. Il n'y a pas de solution unique et de nombreux acteurs de l'action contre les mines ont émis le souhait de disposer d'une boîte à outils à partir de laquelle ils pourraient choisir les outils les plus appropriés pour une situation donnée. Certains ont construit leur propre boîte à outils, le plus souvent spécifique à certaines tâches précises telles que la dépollution. Le projet TIRAMISU vise à fournir les bases d'une boîte à outils plus complète qui couvrira les principales activités de l'action contre les mines, depuis l'étude de vastes zones jusqu'à l'élimination des risques d'explosion proprement dit, y compris l'éducation au risque des mines. (...)

Plusieurs études sont actuellement menées par des doctorants du Litotes sur les liens entre tourisme et développement, notamment en Guinée, au Sénégal et en Arabie Saoudite.

Analyse de la problématique des acteurs territoriaux et des ressources territoriales dans des processus collectifs de valorisation touristique. Dans ce cadre, ce travail aborde notamment le rôle des productions agroalimentaires locales et de la gastronomie au sein des dynamiques et des innovations territoriales.

Dans le cadre de divers projets, le Litotes s'intéresse à la gestion et la valorisation du patrimoine, notamment en Europe (France, Belgique), en Afrique (Sénégal) et au Moyen-Orient (Jordanie, Arabie Saoudite).

The Wellbebe project aims at building indicators and index of well-being in order to complement or substitute GDP as leading indicator for designing and assessing social progress and human development. Next to finding indicators of well-being in Belgium, the broad objective of the research is to promote a democratic and participative transition towards more sustainability in quality of life. Therefore, it is necessary to know what criteria citizens use to assess their quality of life. There is a growing scientific support that the measurement of well-being or quality of life requires additional indicators, going beyond income (or resource based indicators in general) or happiness (or utilitarian indicators). To develop satisfactory indicators, it is also important to define the conception of well-being, quality of life, etc., on which the indicator should be based. It is not only important to be consistent with scientific knowledge, but also to make sure that the conceptions of well-being or quality of life underlying the indicators correspond to those shared by the population.

TRANSIT (TRANsformative Social Innovation Theory) is an ambitious research project that will develop a theory of transformative social innovation which is about empowerment and change in society. It is co-funded by the European Commission and runs for four years, from January 2014 until December 2017. TRANSIT will utilize a research method which encourages feedback from social entrepreneurs and innovators, policy makers and academics to develop a theory with practical relevance. The theory will be based on insights from other theories e.g. transition theory, social movement theory and institutional theory. The research project studies how social innovation can bring about empowerment and societal transformation.

Dans la bouche des opérateurs touristiques comme sous la plume des experts scientifiques du tourisme, l'expression 'tourisme durable' s'est imposée comme un 'vocable-mythe' auquel il convient de se référer tant pour commercialiser un produit, promouvoir une destination, que pour planifier le développement touristique aux différentes échelles. Marquée du coin de la mode, l'expression s'apparente à bien des égards à une auberge espagnole, dans laquelle chacun amène ce dont il a besoin: les finalités du tourisme durable comme les moyens mis en œuvre pour les atteindre sont très variés. Face à un tel imbroglio et dans la continuité des Assises du Tourisme de 2005, un effort de clarification et de sensibilisation s'impose. Tel sera le double objectif de ce cycle de 2 conférences et de 8 séminaires thématiques.

Etude de faisabilité dans le cadre de la 4ème phase du programme TELSAT financé par les Services fédéraux des affaires Scientifiques, Techniques et Culturelles en collaboration avec l'Institut Bruxellois de Gestion de l'Environnement (IBGE). Ce travail consiste en l'étude des possibilités de mise à jour et de complètement de la Base de Données 'Maillage Vert' de l'IBGE (Région Bruxelles-Capitale) par l'utilisation des données satellitaires à très haute résolution spatiale. Des images IKONOS de juin 2000 et d'octobre 2000 ont été utilisées. Les possibilités techniques et thématiques de ces images ainsi que les coûts et le temps de travail requis ont été évaluées. Les images IKONOS ont été orthorectifiées, puis une analyse des changements a été réalisée en comparant des indices de végétation à différentes dates (images SPOT de 1992 et IKONOS de 2000). Une cartographie de la végétation a également été réalisée. Une méthode de classification (maximum de vraisemblance) a été comparée avec une méthode basée sur la segmentation et la logique floue (logiciel e-Cognition).