Institut de Gestion de l'Environnement et d'Aménagement du Territoire

SÉMINAIRE - CONTESTATION SOCIALE DANS L'ÂGE GLOBAL

Cliquez sur l'affiche

16 FEVRIER 2017 12H-14H

LIEU ULB - Campus Solbosch, Bâtiment D, Salle DC.3 222

RENSEIGNEMENTS fanny.lajarthe@ulb.ac.be

ACCES LIBRE

Thème du séminaire

Au cours des années 1990, le terme de “globalization” a envahi les sciences sociales. Il a incarné une vision du monde occidental, souvent dominée par le néolibéralisme. Il a aussi suscité une nouvelle vague de mouvements sociaux, qui s’en sont emparé, se sont “globalisés” et ont défendu une “autre globalisation”.

Depuis le début du nouveau siècle, ces mouvements progressistes ont contribué à transformer le sens du « global », à partir de leur vision du monde, de leurs propositions alternatives et de leurs manières de s’organiser. Les acteurs du Sud et les mouvements écologistes ont été des acteurs majeurs à ce niveau.

A partir d’une d’entretiens et d’analyses de textes avec différents acteurs de mouvements écologistes (paysans, indigènes, ONG, étudiants, décroissants…) dans différents pays (essentiellement en Europe et en Amérique latine), Geoffrey Pleyers dégage plusieurs significations particulières du « global » promues par ces acteurs : une nouvelle combinaison du global et du local, une approche holistique des enjeux et les limites de la planète. D’une époque marquée par la globalisation comme expansion, nous serions ainsi passés à une autre résolument marquée par les limites de la planète, celle de l’« âge global ».

 

Geoffrey Pleyers est chercheur FNRS au CriDIS-UCL et président du Comité de Recherche 47 "Mouvements sociaux" de l'Association Internationale de Sociologie. Il est notamment l'auteur de "Alter-Globalization. Becoming Actors in the Global Age" (Polity, 2010) et "La consommation critique" (DDB, 2011).

La discussion suivant l'intervention de Geoffrey Pleyers sera introduite par Edwin Zaccai, Professeur à l'ULB et Directeur du Centre d'Etudes du Développement Durable (CEDD).