Institut de Gestion de l'Environnement et d'Aménagement du Territoire

MASTER EN ENVIRONNEMENT

Héritage d’une initiative interfacultaire visant à mettre en place en 1975 une formation interdisciplinaire dédiée à l’environnement, l’Institut de Gestion de l'Environnement et d’Aménagement du Territoire de l'Université Libre de Bruxelles organise un enseignement en Sciences et Gestion de l'Environnement qui accueille chaque année une centaine d’étudiants. Ce ‘Master 120’ complet vise à apporter à des diplômés issus de différentes orientations et disciplines les outils d’analyse indispensables à une approche interdisciplinaire des questions relevant de la connaissance et de la gestion de l'environnement.

 

CONTEXTE ET COMPÉTENCES VISÉES

Concilier préservation environnementale et développement humain représente indéniablement un des plus vastes chantiers du 21ème siècle. Les objectifs liés à ce défi génèrent aujourd’hui de nombreuses activités scientifiques, politiques et sociétales reflétant l’hétérogénéité des problématiques et solutions environnementales.

L'évolution de ces dernières décennies nous a fourni un grand nombre d'exemples qui montrent que les progrès les plus substantiels en termes scientifiques et de gestion sont réalisés aux frontières et au travers des disciplines, en particulier en matière d’environnement.

Afin de répondre aux défis actuels et à venir, au-delà des nombreux projets de recherche belges et européens impliquant une soixantaine de chercheurs au sein d’équipes multidisciplinaires, l’IGEAT organise le Master en Sciences et Gestion de l’Environnement selon cette même logique multidimensionnelle. Le Master est axé sur la protection du milieu, la gestion de l’environnement et la poursuite d’un développement humain plus durable. Il apporte à des étudiants - aux disciplines, acquis et motivations variés - le savoir-faire analytique et de synthèse indispensable à une approche académique des problèmes relatifs à l'environnement.

L'un des points forts du Master est d'aborder les questions environnementales systématiquement selon différentes approches disciplinaires, avec pour focales les différents compartiments de l’environnement (terre, eau, air, etc.) et les différents secteurs de la société (industries, transport et mobilité, aménagement du territoire, etc.). Les cours sont donc structurés selon plusieurs logiques relatives:

  • aux  connaissances disciplinaires (écologie, biogéochimie, économie, droit, … ) ;
  • aux  secteurs et thématiques qui influent sur l’état de l’environnement (agriculture, énergies, tourisme, transport,  industries, …) ; et
  • aux  outils de gestion et de corrections (instruments et processus de décision, gestion de l’espace public, géomatique, modélisation, …).

Enfin, les interactions qui découlent du brassage disciplinaire, des expériences et motivations variées des étudiants sont une réelle valeur ajoutée pour la formation en Sciences et Gestion de l’Environnement.

 

STRUCTURE DE LA FORMATION

L’IGEAT organise au sein de la Faculté des Sciences un Master 120 complet en 2 ans. Le Master propose deux finalités distinctes, sur base de conditions d’accès différenciées : la finalité Gestion de l’Environnement et la Finalité Sciences de l’Environnement.

  • La finalité Gestion de l’Environnement met l’accent en particulier sur la protection, la conservation et l'amélioration du milieu naturel dans un contexte de pressions anthropiques croissantes, et ce dans une perspective de gestion des problématiques environnementales.
  • La finalité en Sciences de l'Environnement est plus spécifiquement dirigée vers les domaines de la climatologie, de la glaciologie et des sciences de la terre.

 

Finalité Gestion de l’Environnement

La finalité Gestion de l’Environnement est accessible à des étudiants aux parcours variés : titulaires d’un bachelier universitaire en sciences humaines, sociales ou économiques, en droit, en sciences naturelles ou exactes, en sciences de l’ingénieur ou de gestion…. Cette finalité est également accessible d’une part aux titulaires d’un master (anciennement licence) qui pourront alors bénéficier d’un programme de cours avec dispenses en un an ; et d’autre part, aux diplômés des Hautes Écoles, via un programme complémentaire (voir infra). Cette variété d’origines des étudiants est le point de départ pour organiser une formation réellement interdisciplinaire, qui croise non seulement des enseignements de différentes origines, mais qui repose sur des compétences de base de la part de ses étudiants tout aussi variées.

La finalité Gestion de l’Environnement a pour objectif la maitrise par les étudiants des différentes disciplines et multiples outils nécessaires à une compréhension et une gestion interdisciplinaire des problématiques relatives à l’environnement. Cette formation leur permettra par la suite de se positionner comme médiateurs au sein de divers types d'organismes, tant publics que privés afin de contribuer à avancer vers un développement humain plus durable en tenant compte de la forte hétérogénéité des problématiques environnementales. La formation relève donc à la fois des connaissances et approches spécifiques issues des sciences ‘humaines’ et  ‘naturelles’.

 

Finalité Sciences de l'Environnement

La finalité Sciences de l'Environnement, créée en 2010, s’adresse plus spécifiquement à des étudiants ayant acquis un bachelier dans le domaine des sciences naturelles ou exactes ou des sciences de l’ingénieur, et ayant un intérêt pour la recherche de pointe tant dans le domaine de l’observation que dans la modélisation de l’environnement global et régional. La finalité est particulièrement axée sur l'analyse scientifique rigoureuse du milieu dans l'optique d'une meilleure compréhension du fonctionnement de notre planète. Elle vise le développement et l’amélioration des réseaux d'observation et les modèles prospectifs de l'évolution du système Terre, en soutien à une meilleure gestion de l'environnement et à un développement durable.

 

LE CURSUS

Le Master en Sciences et Gestion de l'Environnement s'articule autour d’un tronc commun aux deux finalités de 50 ECTS. Outre le Mémoire de fin d'études et un séminaire spécifique au Master, i.e. Projet interdisciplinaire en Environnement, ce tronc commun comprend des cours dédiés respectivement aux approches de l'environnement en sciences sociales et en sciences naturelles.

La finalité Gestion de l'Environnement comprend en outre un module de cours spécifiques (30 ECTS), d’options dirigées (15 ECTS) et de cours optionnels (30 ECTS). Les modules de cours spécifiques à la finalité et d’options dirigées portent sur les enjeux environnementaux des principaux secteurs d'activités : l’étudiant devra suivre obligatoirement les cours spécifiques (industrie, politique, énergie,), mais pourra faire une sélection parmi les options dirigées (géohistoire, gestion des environnements agricoles et aquatiques, gestion des risques, tourisme et transports). Enfin, l'étudiant choisit des cours optionnels en fonction de ses besoins en vue du mémoire et/ou de son projet professionnel. Ces cours optionnels, pour partie empruntés à d’autres facultés, concernent des aspects divers de la gestion de l’environnement en lien avec l’aménagement du territoire et le milieu urbain, les politiques, les questions de développement, etc. ainsi que des aspects relatifs aux méthodes et outils de collecte et de traitement des données (enquêtes quantitatives, entretiens qualitatifs, SIG, …). Dans un objectif de remise à niveau, un complément de 5 ECTS devra être suivi, selon l'origine disciplinaire des étudiants, afin de consolider les notions de base en sciences naturelles utilisées dans le cadre des différents cours du programme.

L’étudiant de la finalité en Sciences de l'Environnement suivra un bloc de cours spécifiques de 45 ECTS et un des deux modules optionnels (25 ECTS): l'option Géosphère-Hydrosphère-Biosphère ou l'option Glaciologie-Atmosphère et Climat. Les cours spécifiques permettent à l'étudiant de se former aux techniques et données de l'observation et de la modélisation du Système Terre. Les options fournissent des cours plus axés sur les enveloppes terrestres concernées ; elles sont conçues autour d'un noyau de cours imposés spécifiques aux dites enveloppes, tout en laissant la latitude de suivre des cours au choix dans l'autre option ou dans des universités partenaires telles que l'UCL, la VUB ou l'ULg.

Vous pouvez consulter les programmes de cours du Master en Sciences et Gestion de l'environnement par finalité et par année dans le catalogue des programmes de l'ULB.

 

LE MASTER 120 EN UN AN (DIT "À PROGRAMME ADAPTÉ")

Les diplômés de second cycle universitaire (étudiants qui ont déjà accompli une formation universitaire complète de niveau Master ou Licence) peuvent, sous certaines conditions, accéder directement à la deuxième année de la finalité Gestion de l’environnement et suivre un programme de cours spécifique dit ‘Master 120 à programme adapté’. Ce programme de cours reprend le noyau essentiel des 120 ECTS de cours qui constituent le Master complet. Cette formation, largement en horaire décalé, peut se comprendre comme une formation de spécialisation après un diplôme disciplinaire principal. Le noyau de cette formule est organisé depuis plus de 25 ans et accueille chaque année une centaine d’étudiants d’orientations, d’expertises, d’expériences, et de motivations très diverses et enrichissantes.

Si cette année d'étude en horaire décalé est conçue notamment à l'attention de travailleurs, novices ou confirmés en voie de réorientation, il s'agit d'un programme de cours complet, et donc d’une charge de travail correspondant à une année universitaire typique. Il n'est pas impossible, mais reste difficile de boucler le programme de cours en un an si vous travaillez à temps plein. Renseignez-vous dès l'inscription concernant la "procédure d'allègement", notamment pour le mémoire. Une telle procédure permet de suivre moins de 60 ECTS par année d’inscription (entre 15 et 45 ECTS) et de ne pas être considéré comme doubleur à l’issue de ce programme allégé.

 

MODALITÉS

Une partie importante des cours du Master 120 ECTS en 2 ans et la majorité des cours du Master avec dispense sont en horaire décalé (cours du soir et du samedi matin).

L'apprentissage s'appuie sur un ensemble de cours théoriques ainsi que sur une série d'études de terrain, de travaux de groupe, d'interventions de professionnels ou de titulaires issus de différentes filières et disciplines (sciences naturelles et exactes, sciences sociales et humaines, sciences appliquées...)

La réussite du Master passe par l’élaboration et la présentation d’un Mémoire de fin d’études.

S'il le souhaite, l'étudiant peut compléter son enseignement par un stage en milieu professionnel et/ou par un échange (Erasmus ou international), p.ex. avec l'une des universités européennes partenaires (FU Berlin, U-Lausanne, U-Versailles St Quentin, U-Lille, UN-Lisboa).

Le master est également accessible aux diplômés des Hautes Écoles de la Communauté française. Selon le type de diplôme (Master/Bachelier, type long /court), un programme complémentaire de 15 ou 30 ECTS pourra être imposé par le Jury. Ce programme complémentaire sera p.ex. de 30 ECTS pour les diplômés de Bachelier (Hautes Ecoles) de type court.

Les informations détaillées relatives aux conditions d'accès et aux programmes des cours sont consultables dans le catalogue de cours de l'ULB.

 

ATOUTS PROFESSIONNELS

Les métiers sur lesquels débouche la finalité Gestion de l'Environnement reflètent la diversité des origines et motivations des étudiants ainsi que l'hétérogénéité des problématiques environnementales actuelles. Les diplômés occupent des postes à responsabilité dans des organismes publics, des bureaux d'études, des organisations non gouvernementales, des entreprises... Ils oeuvrent à différents niveaux, depuis le communal jusqu'à l'international, permettant accessoirement de mobiliser dans le cadre du Master, un très large réseau de personnes-ressources. Une enquête relative à la situation professionnelle des diplômés en Sciences et Gestion de l'environnement de l'IGEAT a été menée en 2013 par IGEAT Alumni et la section environnement auprès de 126 répondants. Un résumé des résultats est disponible ici.

Les diplômés de la finalité Sciences de l'Environnement constitueront un effectif qualifié indispensable aux différents programmes de recherche internationaux qui visent aujourd'hui à réduire les incertitudes sur nos prédictions de l'empreinte future de l'Homme sur notre planète.

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Secrétariat du Master et de l’Institut de Gestion de l’Environnement et d’Aménagement du Territoire

Bât. D - niveau 3 (Campus du Solbosch) / 30 av. Depage 1000 Bxl

 

Téléphone : +32 (0) 2 650 43 02 - Fax : +32 (0) 2 650 43 24

Secrétariat : Martine de Nardo (Bloc 2) et Céline Curvers (Programme complémentaire/Bloc 1)

Heures d'ouverture : Lundi et mardi 9h-15h, mercredi et jeudi 9h-12h.

 

Assistanat:

Julie Streel et Julien Vastenaekels

 

Président de section : Tom Bauler

Secrétaire du jury de section : Jean-Louis Tison

 

 

 

SITEMAP OF ENVIRONNEMENT