Institut de Gestion de l'Environnement et d'Aménagement du Territoire

Mrs. MICHELLIER Caroline

RETURN

Caroline Michellier est géographe et démographe, spécialisée dans le domaine des risques et de la vulnérabilité. Au début des années 2000, elle a participé à une étude -coordonnée par le Centre de Recherche sur l’Epidémiologie des Désastres (CRED-UCL)- portant sur l’impact des inondations sur la sécurité alimentaire au Cambodge. Elle a ensuite mené au sein du département de géographie de l’UCL un projet ayant pour objectif l’évaluation des conséquences du SIDA sur l’utilisation des sols au Kenya. Après plusieurs années passées dans la région des grands lacs d’Afrique, elle a rejoint le Musée Royal de l’Afrique Centrale (MRAC) pour mener une recherche sur l’impact des gaz volcaniques sur la santé des populations du Nord-Kivu, au Congo.

Depuis juin 2012, elle est impliquée dans GeoRisCA, un projet de recherche financé par la Politique Scientifique belge (BELSPO), coordonné par le MRAC (Dr François Kervyn) en collaboration avec ANAGEO-ULB (Prof. Eléonore Wolff), l’ULg (Prof. Hans Hevenith) et la VUB (Prof. Matthieu Kervyn). GeoRisCA a pour objectif d’évaluer les risques aux aléas sismiques, volcaniques et mouvements de masse, en intégrant la vulnérabilité des populations dans une région allant de Goma à Bujumbura (Afrique centrale), et ce afin d’aider à la gestion des risques.

Caroline Michellier est géographe et démographe, spécialisée dans le domaine des risques et de la vulnérabilité. Au début des années 2000, elle a participé à une étude -coordonnée par le Centre de Recherche sur l’Epidémiologie des Désastres (CRED-UCL)- portant sur l’impact des inondations sur la sécurité alimentaire au Cambodge. Elle a ensuite mené au sein du département de géographie de l’UCL un projet  ayant pour objectif l’évaluation des conséquences du SIDA sur l’utilisation des sols au Kenya. Après plusieurs années passées dans la région des grands lacs d’Afrique, elle a rejoint le Musée Royal de l’Afrique Centrale (MRAC) pour mener une recherche sur l’impact des gaz volcaniques sur la santé des populations du Nord-Kivu, au Congo.

Depuis juin 2012, elle est impliquée dans GeoRisCA, un projet de recherche financé par la Politique Scientifique belge (BELSPO), coordonné par le MRAC (Dr François Kervyn) en collaboration avec ANAGEO-ULB (Prof. Eléonore Wolff), l’ULg (Prof. Hans Hevenith) et la VUB (Prof. Matthieu Kervyn). GeoRisCA a pour objectif d’évaluer les risques aux aléas sismiques, volcaniques et mouvements de masse, en intégrant la vulnérabilité des populations dans une région allant de Goma à Bujumbura (Afrique centrale), et ce afin d’aider à la gestion des risques.

Mrs. MICHELLIER Caroline

Function(s)

Chercheur

Unit(s)

Contact

Localisation:

Campus du Solbosch

Bâtiment D - 6ème niveau

Local DC6.109

Avenue Depage, 30

1050 Bruxelles

Courrier:

ULB CP130/03

Avenue F.D. Roosevelt, 50

1050 Bruxelles

Tel: +32 (0)2 650 68 05

Fax: Fax: +32 (0)2 650 68 30